Latest Works

Who I Am

Clélia est métisse dans l’âme, toujours dans la nécessité de découvrir de nouvelles inspirations, de nouveaux horizons. Forte du caractère original et novateur de ses créations artistiques, elle crée une danse métissée à son image.

Professeur de danse orientale depuis 2008, elle contribue à faire connaître la danse Tribal Fusion en France à l’occasion de stages, cours et spectacles.

CLELIA

PORTRAIT ATYPIQUE D’UNE AMOUREUSE DU MOUVEMENT ARTISTIQUE

En 2012 elle ouvre ses propres Ateliers de danse Tribal Fusion et Fusion Expérimentale : Le Tribal Fusion Arts Project, au Point Éphémère à Paris. Véritable laboratoire artistique, où elle peut laisser libre cours à son imagination. Clélia a été l’une des premières artistes françaises à amener le style Tribal Fusion sur une grande scène parisienne lors du spectacle Hayad au Théâtre Adyar en 2007. Avant même que l’ATS (American Tribal Style) ou l’ATF (American Tribal Fusion), ne se soient développés en France, créative et en avance sur son temps, Clélia constituait déjà l’avant-garde française de ce que l’on appellera quelques années plus tard, « l’Esprit Tribal Fusion ». En 2008, elle sera repérée par Amana et dansera à la Maison des Cultures du Monde aux côtés de l’icône Rachel Brice et de Mardi Love lors de leur venue à PARIS. Dans la communauté de la danse orientale et de la danse Tribal Fusion en France, Clélia est devenue une référence dans l’art de la danse Tribal Fusion et de la Fusion en générale. Beaucoup d’artistes font appel à elle dans ce domaine pour des créations chorégraphiques, des stages, des conseils ou encore des prestations.

Ancienne gymnaste (en fédération française de gymnastique), Clélia suivit en parallèle une formation en danse classique. Elle découvre la danse orientale et la danse tribal fusion à 24 ans. A 25 ans, elle se forme également en salsa portoricaine auprès de Mouaze Konaté. Forte de son expérience en jonglerie grâce à son parcours en gymnastique rythmique, elle se forme aux techniques de feu et pratique désormais l’art de la danse avec le feu. En 2013 elle découvre le yoga Bicram, une discipline aux nombreux bienfaits, qui développent sa proprioception et l’oriente vers une réflexion de fond sur son travail de danseuse.

En 2015 elle se forme en Yoga danse auprès d’Anasma. Depuis 2015 elle se rapproche de Linda Faoro et d’Anasma, qui l’inspirent et l’encouragent dans sa démarche de formation. En 2015, Clélia devient membre du Conseil international de la Danse de l’Unesco et obtient en juin 2016 sa certification d’études en danse orientale, orientale contemporaine et fusion délivrée par l’école « Assia Guemra » et le Conseil International de la Danse régit par l’UNESCO (CID UNESCO).

Grâce à son talent, elle se produit à la télévision, au cinéma, à l’opéra national de Paris (Opéra Garnier), dans des spectacles, festivals internationaux et scènes diverses, auprès d’artistes renommés comme Sharon Khiara, Rachel Brice, Mardi Love, Illan Rivière, Randa Kamel, Saïda Helou…

Organisatrice d’évènements, elle emmène régulièrement des groupes d’élèves passionnés en voyage, pour découvrir et pratiquer la danse à travers le monde: le Caire (Egypte), le Rajasthan (Inde du Nord)… Précise et à l’écoute des difficultés rencontrées par ces élèves, elle sait décortiquer les mouvements pour une meilleure compréhension du geste. Elle transmet sa passion sur scène et à travers un enseignement agréable et rigoureux. Cinéphile, passionnée d’astronomie, fan de bande dessinée de style médiéval-fantastique, d’anime et de manga… Elle s’inspire de la culture Geek pour magnifier sa danse… C’est une « Geek Dancer » ! En donnant vie au Tribal Geek Festival, elle réalise un de ses nombreux rêves .

Les 11, 12 et 13 novembre 2016 à Paris, a eu lieu la première édition du Tribal Geek Festival. Un projet fou qu’elle a rêvé et imaginé puis co-organisé avec son amie artiste danseuse Louna. Un évènement original mêlant danse et culture geek. Au programme : des stages, un pré-show, un show exceptionnel et une scène ouverte réunissant des artistes internationaux, des artistes en herbe et un ballet créé et entrainé spécialement pour cet évènement : « le Tribal Geek Ballet ».

L’UNIVERS DE L’ARTISTE, ET TOUT CE QU’ELLE DEFEND

Clélia évolue dans un milieu Underground où la recherche du geste puise son inspiration dans le tout quotidien, ce que la mémoire retient de percutant, de pertinent, qui déclenche parfois et alimente souvent, le processus de création.

A l’écoute du monde qui l’entoure, elle défend le droit à la création artistique au sens large du terme et à la recherche expérimentale vers des façons nouvelles de se mouvoir dans sa danse…dans la Danse. Clélia a une imagination débordante et aime incarner des personnages issus des univers qu’elle affectionne, c’est pourquoi ces performances artistiques sont très différentes les unes des autres : Tantôt reine des zombies sortie tout droit de l’univers de Resident Evil, tantôt danseuse d’une boîte à musique, tantôt personnage cartoonesque, tantôt « Furiosa » de Mad Max…Tout reste à explorer…

Clélia semble trouver une cohérence de plus en plus évidente dans le rapprochement des diverses activités qui jalonnent et étoffent son parcours depuis son plus jeune âge. Aujourd’hui, elle poursuit son cheminement artistique.


AUTO INTERVIEW


La maturité d’un danseur s’évalue de différentes manières. Danser, s’exercer, se perfectionner, se former, tous ces mots sont familiers pour un artiste de la danse. Mais pour tout artiste qui aspire à la transcendance, à trouver de la profondeur dans son art, à se trouver totalement, il lui est nécessaire de s’interroger sur ses réelles motivations à danser. C’est pourquoi je me suis posée la question suivante :


Pourquoi je danse ?


Je danse car j’aime le mouvement et le sentiment de liberté qu’il me procure. Je danse car j’aime le contraste entre l’immobilité et le mouvement. Mouvement que je ressens au plus profond de moi de façon organique. La vie est mouvement, l’univers s’est créé parce qu’à un moment donné les choses immobiles ou plus ou moins figés ont bougés et se sont rencontrées puis mélangées. M’interroger sur mes motivations à danser me ramène à des questionnements existentiels. En ma qualité d’agnostique, qui s’interroge sur l’existence d’un grand horloger, danser me donne la sensation de faire l’expérience de quelque chose de l’ordre du divin. Créer me donne également cette impression.


Qu’est-ce qui inspire ma créativité ?


Le tout vivant inspire ma création : l’eau qui coule d’une rivière, le vent qui souffle, la respiration des corps vivants, tout cela participe à mon amour pour le mouvement que j’aime à transcrire à travers mon corps. Certaines créations humaines peuvent alimenter elles aussi ma propre créativité, car sans les autres notre richesse innovante est affaiblie. Nous nous inspirons les uns les autres. Les œuvres musicales, cinématographiques, graphiques, poétiques et architecturales m’inspirent.

J’aime l’idée que mon corps soit, à la fois réceptacle, créateur et diffuseur de mouvement et d’idées pour autrui.

Mes devises: 

« Chaque jour il faut danser, fût-ce seulement par la pensée » Naham de Braslaw

« Tout reste à explorer » Celle-ci est de moi et de sûrement plein d’autres avant moi 🙂

Ils lui ont fait confiance et ont appréciés ses prestations

FRANCE 4
Chaîne de télévision généraliste française de service public
OPERA DE PARIS
Chef-d'oeuvre d'architecture théâtrale
FRANCE 2
Chaîne de télévision généraliste française de service public
BELL MASRY
Cours de danse orientale et spectacle avec danseuses

FORMATION ARTISTIQUE ET SPORTIVE

DANSE CLASSIQUE, CONTEMPORAINE, JAZZ et JAZZ NEW SCHOOL

Cathy LAYMET Dominique LESDEMA Linda FAORO Carlo LOCATELLI  Céline WATTEBLED

DANSE ORIENTALE

Saïda HELOU et Yamil ANNUM  Carla PEDICONE  Amir THALEB (ARGENTINE)  Dariya MITSKEVICH  Darina KONSTANTINOVA (UKRAINE)  Anna BORISOVA (RUSSIE)  Randa KAMEL  Mohamed KAZAFY  (EGYPTE)  Zaza HASSAN  Kareem GAD (EGYPTE/FRANCE)  Orit MAFTSIR (ISRAËL)  Amar GAMAL des BELLYDANCE SUPERSTARS  Virginia MENDEZ (USA)  Lulu SABONGI (BRESIL)

Jinhee KIM (CORÉE)

Jamila HENNI CHEBRA /Taly HANAFY / Semsemah / Hakim / Hind Taoufiq / Assia GUEMRA (FRANCE)…

ATS(American Tribal Style); ATF (American Tribal Style ; Fuson)

WORLD DANCE FUSION

Anasma et Linda FAORO (FRANCE)

Rachel BRICE et Mardi LOVE (BELLYDANCE SUPERSTARS et THE INDIGO) (USA)

Anasma, Kaeshi et Elisheva (BELLYQUEEN) / Sharon KHIARA / Zoé JAKES (USA)